MystèreTrio Quartet

Le trio devenu quartet…

 

Présentation

 

Après 16 ans et plus de 900 concerts donnés aux 4 coins du globe, MYSTERE TRIO évolue et devient MYSTERETRIO QUARTET. 
La contrebasse vient enrichir  la formule inédite deux guitares électroacoustiques et un batteur percussionniste et ouvre de nouvelles 
perspectives musicales. Leur swing se teinte d’influences manouches, latines, afrojazz, hispanisantes et groove. Ce quartet se 
distingue par sa qualité d’écriture, son sens de la mise en place, la virtuosité des musiciens étant toujours au service de la mélodie. 
Avec leur nouvel album “Les saisons du swing” à paraître au mois d’octobre 2015, le public découvrira leurs nouvelles compositions mais également des 
versions revisitées de standards de Django Reinhardt aux parfums de voyages. L’aventure musicale continue…

Mystère trio, c’est la rencontre de deux guitaristes aux influences musicales complémentaires et un batteur percussionniste. 
Le groupe démarre au mois de décembre 1998 autour de standards de Django Reinhardt, pour rapidement laisser la place 
à des compositions swing, aux influences des musiques du monde, qu’ils dénomment « swing du monde ». Et en 16 ans, 
ils auront pour ainsi dire fait le tour du monde, et du beau monde !

– premières parties d’artistes renommés entre 2001 et 2005 (Didier Lockwood, Sylvain Luc, Trio ELB, Angelo Debarre, 
Omar Sosa, Mauranne, Thomas Dutronc, Manu Di Bango)

– tournées en France et à l’étranger (tournée d’un mois en Amérique du Sud, festival Gypsy jazz en Nouvelle Calédonie, 
festival de Jazz de Montréal au Québec, Kurdistan, tournées en Autriche, Suisse, Belgique, Espagne, Maroc)

– Festivals jazz manouche (Django à Liberchies, swing 41, Les nuits manouches…)

– Festivals de guitare (festival de guitare d’Issoudun, Biennales de la guitare de Chambéry, Internationales de la guitare 
de Montpellier, festival de guitare d’Aucamville, festival de guitare de Vendôme, festival Les guitares à Lyon… )

– Festivals de jazz (Juan les Pins, Jazz sur son 31, Rhino jazz festival… la liste est longue !) et de nombreux centres culturels.

Ils ont su s’ouvrir au jeune public, par le biais de concerts pédagogiques en France et à l’étranger (Amérique du Sud, Maroc), 
d’ateliers rencontres avec les musiciens amateurs, allant jusqu’à faire slammer des collégiens sur leur musique ! Entre 2013 
et 2015, ils auront touché pas moins de 25000 enfants de 6 à 12 ans dans le réseau des Jeunesses Musicales de France 
avec le spectacle musical jeune public « Le rêve de Monsieur jazz ».

Discographie.

Album 4 titres « MYSTERE TRIO »

Paru en mai 2000 autoproduction – distribution Night and Day
« Ce disque  offre un son chaud et authentique pour un jazz qui flirte avec l’air du temps manouche mais intègre bien 
d’autres influences. Deux acoustiques qui se répondent et plongent aussi dans les racines latines, bop ou world, avec un 
swing omniprésent pour un jazz chaleureux et festif. » (GUITARIST MAGAZINE).Album 10 titres « Expression »

Paru en juin 2001 aux éditions Musiquémo, Distribution Mosaic Music, récompensé

par 4 **** Jazzman en mai 2002
«…Une tentative de syncrétisme musical des plus abouties. C’est une évolution culturelle incontournable… Ce trio a beaucoup 
écouté et beaucoup et bien élagué pour trouver une formule si évidente et percutante que personne n’y avait songé auparavant ».

Album 13 titres « …Comme l’air »

Paru en juin 2001 aux éditions Musiquémo, Distribution Mosaic Music
« Scène après scène, les trois musiciens ont pris de l’assurance et se sont littéralement lâchés sur le jeu et l’écriture… L’absence 
de basse ou contrebasse ne manque pas vraiment car les trois mystérieux ont pris l’habitude de cette pâte musicale inhabituelle 
et leurs compositions en tiennent compte… vous aurez compris que ce trio étrange propose dans ce disque une jolie promenade 
en guitare majeure.

A voir sur scène. » L’écho des cuillères

 

Album live 14 titres « Sérieusement live »

Paru en mars 2006, en autoproduction, distribution Mosaic Music.
«… Encore plus impressionnant de musicalité, de verve, de swing communicatif, de joie de jouer. Les deux guitaristes tutoient 
constamment le summum d’une virtuosité dont le feeling n’est jamais absent. La clarté et la légèreté sont l’apanage du jeu de batterie, 
cependant toujours efficace. Sérieusement  recommandable. » –

Jazzography mars 2006 – par MICHEL DELORME, membre de l’académie du jazz

Album 13 titres « Du nord au swing »

paru en mai 2008, Production Vitavic, Distribution Mosaic Music

« Le trio de jazz toulousain court le monde, ramenant de chacune de ses escales une étoffe rare pour composer un étonnant 
patchwork mélodique…Des Balkans à l’Amérique du sud où ils ont tourné en 2007, Mystère trio concocte avec fraicheur et 
un sacré sens de la mise en place un swing métissé, qui se joue des frontières comme des codes. »

Benoît Merlin –  Guitarist Acoustic – Mai 2008

 

Album live12 titres « restons scène »

paru en octobre 2012, autoproduction, paru chez MVS Distribution

« Mystère trio est arrivé à imposer son style, entraînant et populaire, servi par un gros travail d’écriture et d’arrangement, 
et des prestations hyper dynamiques. »

Manon Haussy – Toulouse Mag – Octobre 2012

Quelques critiques de concerts.

Mystère trio au festival « jazz à Fareins » – 30 novembre 2008

«…On s’en aperçoit dès les premières notes, sont des techniciens d’une qualité rare. Leur aisance dans la difficulté est même 
assez stupéfiante. Ajoutez que la complicité donne à leur expression musicale une réelle envergure et vous obtenez un trio 
puissant qui capte avec adresse son auditoire….une progression que l’on sent quasi inévitable tant leurs ressources sont grandes. 
A suivre assurément. »

Yves DORISON – Article du 03/12/2008 paru sur http://culturejazz2.free.fr/

 

Festival « Les guitares » au Radiant à Caluire et cuire 19/11/2009

«Aux cotés des deux guitaristes, la batterie et les percussions de Laurent Meyer occupent un rôle primordial en apportant l’énergie 
et la diversité des timbres et des rythmes. On est littéralement soufflé par la diversité et la mise en place de ce gombo de swing 
capable de séduire un large public tout en renouvelant le style manouche.»

Gérard Brunel

Jazz Rhône Alpes – édition du 23/11/2009

 

Concert Centre culturel Verdun / Garonne du 9/02/2013

« Ce fut un moment magique, pur produit du travail, de la persévérance et de l’excellence…Ne cherchez pas, là est le Mystère trio. 
Avec ses accords démesurés, il a fait la conquête de la salle comble. Lorsque les trois musiciens fricotent avec les anciens, 
Nougaro entre autres, leurs variations font de ces morceaux d’anthologie que tout le monde fredonne, des pièces originales 
estampillées maison; leur cachet sophistication et légèreté faisant foi. Lorsqu’ils s’acoquinent avec des instruments de 
contrées lointaines, le oud, le tres, la Tipijâze, on part avec eux à l’aventure sans leur lâcher les semelles. C’est que la balade 
est copieuse entre déambulation orientale, chevauchée irlandaise et blues à l’africaine. C’est selon son imagination. Enfin, 
quand ils s’éprennent de jazz, rien que de leur jazz, on saisit des accents à la Aldimeola et autres Paco de Lucia. Excusez du peu ! »

La Dépêche du Midi – 15/02/2013.

Les Musiciens.

Cyril Salvagnac



Né le 13/06/1973, il pratique la guitare en autodidacte depuis l’âge de 9 ans, il joue et compose pour plusieurs groupes. 
Depuis 2006, il écrit aussi des musiques pour le spectacle (Le tueur au nez rouge, Casting de Rennes, le son et lumière de 
Foix «Histoire d’Oc » de 2012 à 2014,..). A la fin des années 90, il tombe sous le charme du jazz manouche, omniprésent d
ans son jeu depuis. Entre 2011 et 2014, il joue et compose pour le groupe de swing pop Anagallis et pour le Romanova 
quintet qui modernise le répertoire de Django Reinhardt avec au violon Thomas Kretzschmar. En 2014 il réalise la musique 
pour un mapping à la Nouvelle Orléans, dans le cadre de la Lune Fete. Pour l’occasion, il collabore entre autre avec 
Dominique Rieux (trompette) Pascal Pezot (saxophones), Thierry Gonzales (piano), Thomas Kretzschmar (violon), 
Christophe Naudi (washboard) et Laurent Meyer (batterie).

 

Christophe Gruel


Né le 06/01/1962, il démarre la guitare en autodidacte à l’âge de 15 ans, bercé par la musique de Yes, Led Zeppelin, 
Pink Floyd et autres groupes des années 70. Il crée le groupe de rock progressif CASTLE JAM dans lequel il évolue 
de 1980 à 1987. En 1993, il monte son premier trio, ASHOK CHAKRA, sur les pas de Django Reinhardt.

Parallèlement, en 1995, il fait une tournée qui s’achève à l’OLYMPIA, avec le chanteur Joël PREVOST. En collaboration 
avec Cyril en 1998 il développe des projets musicaux pour la jeunesse au sein de la mairie de Toulouse et a travaillé 
également pour la compagnie Figaro & Co (Grease, Hair). Il compose au sein de MYSTERE TRIO et joue également 
du tres. Il accompagne depuis 3 ans les « rencontres internationales du cirque de demain » à Paris et à Montréal.

 

Laurent Meyer


Né le 27/09/1971, il démarre la batterie à l’âge de 8 ans. Interprète et arrangeur rythmique de talent dans diverses 
formations funk, jazz, il joue également avec la Cie Figaro & Co, accompagnant des acteurs dans de nombreuses 
comédies musicales (Les Misérables, L’incroyable Noël de Monsieur Jack, Grease, Hair). En 1998, il obtient un 
1er prix à l’unanimité de l’école de batterie Dante Agostini où il a enseigné pendant 6 ans. Dans son jeu souvent 
atypique on retrouve de nombreuses influences venant à la fois du latin jazz et de l’afro jazz avec une grande 
maîtrise du swing et des techniques aux balais. Il développe son jeu de percussionniste avec MYSTERE TRIO 
(cajon, derbouka et Tipijâze). Il a fait partie également des groupes Anagallis (chanson swing pop) et Romanova 
quintet (modern gypsy jazz) et a collaboré sur la musique du son et lumières de la ville de Foix « Histoires d’Oc »
en 2012, ainsi que la musique du mapping vidéo “Luna Fete” 2014.

 

Fabrice Camboulive

 Fabrice effectue le cycle de formation professionnelle à l’école Music’Halle à Toulouse et joue ensuite avec le 
groupe funk Ketzaco, multipliant les concerts partout en France. Il a créé la musique illustrant plusieurs pièces 
de théâtre de 2005 à 2007, dont les représentations ont eu lieu à la « Gaité Montparnasse » et au théâtre « Clavel » 
à Paris. Il participe aussi à l’Opéra-Jazz « Mise à nu » en 2009 dans le cadre du festival « La Novela ».

Il balade pendant ce temps sa contrebasse au sein de plusieurs big band à Toulouse, notamment le 
 »Jazz Silicious Big Band », et rejoint plus récemment le groupe pop-swing Anagallis, ainsi que le projet 
poético-musical « Soir de grand vent » de la « Compagnie des temps venus ».

 



En écoute...

Mystère Trio Quartet Si tu savais

Mystère Trio Quartet Poulette

Mystère Trio Quartet Hola el sol.mp3

> Demande de devis